Vous êtes ici : Accueil > Recherche > Label H2O'Lyon // Docteurs

Docteur labellisé H2O'Lyon :
Hossein Ghaffarian


Post-doc Researcher in Fluvial Dynamics

"La thèse d'Hossein Ghaffarian s'est déroulée en co-direction, combinant ainsi les approches de deux laboratoires de l'EUR, l'hydrodynamique avec le LMFA et la géographie physique avec EVS, sur un projet commun, le bois flottant dans les cours d'eau. Hossein Ghaffarian a ainsi travaillé en laboratoire, sur le terrain (Isère) et en modélisation. Les applications, principalement la formation d'embâcles et l'aggravation de l'aléa inondation, ont permis de réunir des praticiens autour de ses conclusions, dans le cadre d'un projet LabEx IMU. Ce souci d'allier différentes approches se retrouve dans la carrière d'Hossein Ghaffarian qui a eu une expérience professionnelle de plusieurs années en bureau d'études hydraulique avant de débuter sa thèse... "
Nicolas Rivière, INSA Lyon




THESE

Dynamique du bois flottant dans les rivières pour l'estimation de l'aléa

Résumé

Le bois flottant fait partie intégrante des systèmes fluviaux et joue un rôle important dans l’écologie et la morphologie des rivières. Au cours des dernières décennies, la quantité de bois transportée dans certaines rivières d’Europe a augmenté, notamment en raison de modifications de l’occupation et de la gestion des zones boisées le long des rivières, entraînant une augmentation des aléas pour les ouvrages hydrauliques et les zones urbaines. Dans ce contexte, l’objectif de cette thèse est d’étudier la dynamique du boisflottant dans les rivières afin de fournir des éléments pour l’estimation des risques. Cela a été effectué de deux manières : (i) en utilisant la vidéographie in situ au bord d’un cours d’eau pour mesurer la quantité de bois transporté lors d’une crue et (ii) en analysant la dynamique de morceaux de bois isolés, à la fois sur le terrain et par une étude expérimentale de laboratoire complétée par des modèles théoriques. Ce travail présente plusieurs contributions scientifiques et techniques. Tout d’abord, en étudiant le lien entre le débit de bois et les caractéristiques de crue, telles que son amplitude, son hydrogramme et le délai entre deux crues, nous renforçons et élargissons les connaissances actuelles sur le lien entre les débits de crue et de bois. Ensuite, nos études montrent que lorsqu’un tronc est pris dans la rivière, il est accéléré sur une distance limitée, d’ordre de grandeur donné par la longueur du bois dans la direction de l’écoulement. Une fois la vitesse d’écoulement atteinte, le bois se comporte comme un traceur de l’écoulement. En termes de contributions techniques, se basant sur deux sites différents, nous fournissons des recommandations utiles aux praticiens pour l’installation de nouvelles stations de surveillance. Ces travaux s’intègrent dans le cadre de l’évaluation des aléas et des risques liés au bois flottant, pour lesquelles des quantités précises de la dynamique du bois sont nécessaires.

Mots clés

Bois flotté - Danger - Flux de bois - Débit de bois - Terrain - Expériences - Equation d'advection

Directeur de thèse H2O'Lyon

Nicolas Rivière, INSA Lyon

Co-directeurs de thèse

Diego Lopez, INSA Lyon
Hervé Piegay, ENS Lyon

Ecole doctorale

MEGA

Unité d'accueil

Laboratoire de Mécanique des Fluides et d'Acoustique (LMFA)

Date de soutenance

 15 novembre 2019

Langue de soutenance

Anglais

Membres du jury de thèse

Jean-Philippe MATAS - Univ. Claude Bernard Lyon 1
Mario Aristide LENZI - Univ. degli Studi di Padova
Dieter RICKENMANN - Swiss Fed. Res. Inst. WSL
Laurence BERGOUGNOUX - Aix Marseille Université
Laurence DUCHESNE - CNR