Vous êtes ici : Accueil > Carrières et opportunités > Stages et emplois

Stage

Développement d’outils d’analyse pour une gestion alternative des eaux urbaines en ville : comparaison entre Lyon et Ho Chi Minh

Stage - 3 > 6 mois - Début : Février
Date limite de réponse : 16 janvier 2021
Missions :

En appui à une thèse en cours dans le cadre de TONIC, le sujet du Master sera de proposer et d’évaluer des scénarios alternatifs de gestion des eaux urbaines basés sur l’implémentation de NBS (déconnexion) sur la ville de Lyon et de Figeac. A partir des connaissances acquises et des outils déjà en place ou en cours de développement au sein de l’INSA Lyon et INRAE sur Lyon sur la métropole de Lyon, le.la candidat.e. modélisera les flux d’eau traversant le système d’assainissement et proposera une étude de sensibilité de ces flux en réponse à des stratégies de gestion alternatives des eaux urbaines. Ce travail sera réalisé en collaboration avec un autre étudiant en Master à Ho Chi Minh Ville (encadrement IGE, Grenoble et HCMUT, Vietnam) qui réalisera un travail similaire sur HCMV.

Il s’agira donc de :
  • Faire un état des lieux des données disponibles à Lyon et Figeac
  • Cibler l’étude sur un quartier pilote
  • Quantifier les flux d’eaux en entrée et utiliser les scenarios alternatifs de gestion des eaux urbaines développés à Lyon (thèse de Violeta Montoya, INSA/INRAE et post-doc de Jérémie Bonneau, INSA/INRAE) et à tester sur Figeac
  • Proposer des indicateurs de performance et identifier les limites du modèle
  • Proposer une méthodologie conjointe avec l’étude de cas HCMV en prenant en compte les données disponibles.
5 mois à partir de février 2021
PROFIL RECHERCHÉ

Niveau d'étude requis :

Bac + 5

Formations requises :


Formation Bac + 5 Ecole d’ingénieur ou master en hydraulique, hydrologie, gestion des eaux urbaines Le.la candidat.e doit avoir des connaissances en hydraulique, hydrologie urbaine, et modélisation (Matlab, GIS, R). Il lui faudra également travailler avec des chercheurs de plusieurs laboratoires, en France et au VietNam, et une bonne aisance relationnelle ainsi que la maîtrise de l’anglais sont requises.