Vous êtes ici : Accueil > Carrières et opportunités > Stages et emplois

Emploi

Post-doc Modélisation du devenir des produits de transformation de contaminants émergents au sein de procédés de traitement de l'eau.

CDD - 2 ans - Début : Novembre
Date limite de réponse : 17 octobre 2021
Missions :
De nombreux projets de recherche menés ces dernières années se sont intéressés au devenir des micropolluants (MP) dans les procédés d’épuration. Il a été mis en évidence que la réduction des concentrations de ces contaminants s’accompagne pour certains procédés de la génération de sous-
produits issus de la dégradation, également appelés produits de transformation (TPs), potentiellement toxiques eux aussi.
Ce post-doc s’inscrit dans le cadre du projet de recherche ANR TRANSPRO démarré en 2019 (https://lgc.cnrs.fr/les-projets/transpro/). Ce projet dans son ensemble vise à améliorer les connaissances sur la nature, l'origine et la dynamique des produits de transformation en développant des méthodes innovantes de screening analytique et en étudiant une variété de systèmes de traitement des eaux usées.

Travail attendu :
  1. Synthèse bibliographique des publications abordant le sujet de la transformation des contaminants émergents en procédés (schémas réactionnels), notamment des processus moteurs de la transformation, leur mise en équations et les coefficients stœchiométriques et cinétiques impliqués.
  2. Prise de connaissance des résultats obtenus depuis le début et bases de travail – Réflexion sur les expérimentations complémentaires à réaliser en vue de simuler les réactions et le transport à l’échelle du laboratoire et en systèmes continus sur la base de campagnes menées sur 1 ou 2 sites.
  3. Réalisation d’expérimentations : à l’échelle du laboratoire et interprétation des résultats (i.e. calculs des coefficients stœchiométriques et cinétiques) ; en systèmes continus sur la base de campagnes expérimentales menées sur 1 ou 2 sites (collecte de données permettant de prévoir le transport vers l’environnement)
  4. Elaboration d’un modèle numérique du transport et réactions des MP (mise en équation) et calage à partir des données issues d’expérimentation en réacteurs fermés et en systèmes continus sur la base de campagnes expérimentales menées sur 1 ou 2 sites
  5. Rédaction de publications de rang A, élaboration de communications (conférence internationale), et contribution au rapports d’avancement et rapport récapitulatif du projet
24 mois
Début entre novembre 2021 et janvier 2022
PROFIL RECHERCHÉ

Compétences requises :

Doctorat - bases en génie des procédés, compétences en programmation (i.e. Python), connaissances des procédés de traitement de l’eau, ou en chimie organique et réactionnelle appréciées. Maîtrise de l’anglais, motivation, persévérance, curiosité.